Comment préparer une interview ?

Comment préparer une interview ?

Le grand jour va bientôt arrivé et vous devez vous préparer à répondre aux questions du journaliste qui a accepté de vous interviewer. Que ce soit pour la parution d’un article dans un journal local ou national ou pour répondre aux questions d’un journaliste de la presse audiovisuelle, les méthodes à appliquer pour être prêt lors de cette rencontre physique ou téléphonique sont les mêmes.

Premier conseil : aucun stress !

Le journaliste sera bienveillant avec vous car il sait que vous n’êtes pas rompu à cet exercice. Il vous posera ses questions gentiment, attendra vos réponses sagement et en extraira le contenu de son papier de manière professionnelle. Soyez donc calme, posé et décontracté.

Deuxième conseil : préparez votre interview

Les questions qui vous seront posées sont sensiblement toujours les mêmes : qui êtes-vous, qu’avez-vous fait avant d’écrire ? Comment vous est venue l’idée d’écrire ? Comment écrivez-vous, à la maison ou dans les transports, sur ordinateur ou papier, avez-vous besoin de calme pour cela ? D’où vous viennent vos idées ? et le sempiternel avez-vous d’autres textes en cours d’écriture ?

A cela s’ajouteront des questions liées à la thématique de votre ouvrage qui permettra au journaliste de faire un papier différent des autres. C’est le sujet sur lequel vous serez le plus à l’aise car les auteurs aiment parler de leurs écrits. Soyez libre de vos mots et le plus complet possible.

Attention néanmoins à ne pas réciter un texte appris par cœur, votre entretien doit être le plus naturel possible, une simple conversation en quelque sorte.

Troisième conseil : restez vous-même

Il n’y a en effet rien de pire que de tenter d’attirer l’attention du journaliste en enjolivant qui vous êtes ou les évènements qui vous ont mené à l’écriture. Votre interviewer vous a retenu car vous l’avez déjà intéressé, nul besoin donc de le séduire. Habillez-vous comme vous en avez l’habitude, parlez avec vos mots sans chercher à utiliser un vocabulaire d’écrivain. Vous êtes autant intéressant que votre ouvrage !

Quatrième conseil : dédicacez un exemplaire au journaliste

Il s’en servira pour monter son article et la dédicace vous rappellera assurément à son bon souvenir, un bon journaliste peut en faire parler d’autres, ne l’oubliez jamais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *