Comment lisent les lecteurs ?

Comment lisent les lecteurs ?

Le livre papier est mis en concurrence avec le livre numérique depuis quelques années et les liseuses sont maintenant légion. L’ebook est-il vraiment un concurrent sérieux du livre papier ou n’est-il qu’un passage vers de nouvelles méthodes de lecture ?

Lire doit être un palisir et prendre en main un ouvrage fait sans doute partie intégrante de celui-ci. Lire en sachant qu’aucun arbre n’a été coupé pour le permettre peut également accroître celui-ci. Nombreux sont les lecteurs attachés au papier bien qu’il soit lourd, difficilement transportable dans un temps où les déplacements sont courants et de plus en plus nombreux sont ceux qui préfèrent le numérique plus léger et plus accessible. Cette deuxième partie du lectorat représente aujourd’hui une part non négligeable évaluée à 25%.

Mais lire de manière électronique un texte présenté sur une tablette peut n’être qu’un simple passage vers des applications multiples et un mode de lecture totalement différent. Ainsi, nous commençons à voir apparaître les premiers audiolivres, textes enregistrés par des comédiens, dont les lecteurs sont passifs à l’écoute de leurs passages préférés. Avec un peu d’imagination, nous pouvons aller plus loin : une liseuse intéractive qui agit en fonction du texte ou selon les sentiments ressentis par le lecteur par exemple. Dans ces conditions, un passage traitant d’une catastrophe naturelle pourrait très bien être présenté sur un écran sombre ou un autre évoquant un mariage heureux sur un fond clair parsemé de roses. On peut aussi imaginer une connexion faite avec des sons ou des odeurs rendant plus vivant les textes lus.

La lecture ne mourra jamais mais elle devrait connaître un virage important dans les décennies à venir pour proposer des échanges entre le texte et l’auteur d’un côté et le lecteur de l’autre. De quoi vivre de belles pages !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *